Comment fonctionne LIFT ?

L’organisation générale

Les écoles  intéressées à mettre en place un projet LIFT prennent contact avec le centre de compétences, afin devenir un partenaire local.

Cette première étape franchie, un groupe de travail est constitué réunissant, idéalement, un-e ou deux enseignant-e-s, la direction scolaire, des représentant-e-s du monde professionnel et des autorités communales. Ce groupe de travail organise, planifie et suit le projet local LIFT tout en assurant le financement nécessaire à son développement. Il doit également nommer les personnes responsables du module d’accompagnement des jeunes et de la coordination des places de travail hebdomadaire.

LIFT

Les modules d’accompagnement

Les modules d’accompagnement sont donnés aux élèves qui forment le groupe LIFT. Quelques rencontres (3-5) sont prévues avant que les jeunes n’aillent pour la première fois en entreprise ; ils-elles travaillent alors avec le module d’introduction dans lequel est bien expliqué le projet, ce qu’il apporte aux jeunes et comment bien s’y préparer.

Ensuite, ils-elles se réunissent une fois par semaine ou chaque 2 semaines, où le module central autour des places de travail est donné aux jeunes, afin de les accompagner et de les soutenir au mieux dans cette expérience. Selon les besoins qui émergent, des modules d’accompagnement complémentaires sont donnés abordant diverses thématiques. Ces rencontres permettent également aux jeunes d’échanger sur leurs expériences en places de travail hebdomadaire tout en optimisant, lorsqu’ils-elles sont en 11ème HarmoS, leur recherche de place d’apprentissage.

Dans la plupart des situations, ce sont les enseignant-e-s qui donnent ces modules d’accompagnement. Parfois, d’autres personnes (retraité-e-s, pédagogues, conseiller-ère-s en orientation, etc.) peuvent le faire également. Le centre de compétences LIFT met à disposition des écoles ces modules d’accompagnement et leur propose une explication et une introduction concrètes.

Les places de travail hebdomadaire (PTH)

Les jeunes, qui s’engagent dans un projet LIFT, fréquentent une place de travail hebdomadaire en se rendant, chaque semaine, durant 2 à 4 heures (maximum 3heures/jour), en dehors des heures d’école, dans une entreprise de leur région. Les entreprises les accueillent pour une période minimale de trois mois, renouvelable ou non. Elles leur allouent un petit défraiement, entre 5 à 8.-CHF/heure pour les tâches accomplies qui sont adaptées à leur âge et qui leur permettent de se familiariser au monde du travail.

Les jeunes qui vont en place de travail hebdomadaire sont préparé-e-s et accompagné-e-s tout au long du processus par les professionnel-le-s responsables de la coordination du projet local. Ces professionnel-le-s assurent également le lien avec les entreprises pour le suivi et les bilans qui sont effectués.

L’équipe de chaque projet local LIFT construit progressivement un réseau d’entreprises locales accueillant des jeunes en place de travail hebdomadaire. La personne responsable de la coordination de ces places de travail prépare et accompagne les jeunes participant à LIFT et se tient à disposition des entreprises partenaires en cas de questions et/ou de problèmes.